Boulkessi/Mali : 50 terroristes neutralisés, des femmes combattantes parmi les djhadistes @RFI

Boulkessi/Mali : 50 terroristes neutralisés, des femmes combattantes parmi les djhadistes Spécial

Oct 19, 2019

L’armée malienne annonce avoir neutralisée une cinquantaine de terroristes  lors des opérations de ratissages enclenchées  après la double attaque de Boulkessy et Mondoro. Elle confirme en même temps la présence des femmes parmi les djhadistes et 27 militaires encore portés disparus.  

Ce bilan a été fourni, hier vendredi, à Mopti lors d’une communication de l’armée pour apporter des éclairages  et des précisions sur la poursuite des opérations de ratissage  à la suite de l’attaque simultanée  contre les positions des  FAMas à Boulkessi et Mondoro, le 30 septembre 2019.

Selon le poste de Commandement Interarmées de Théâtre (PCIAT) Centre, le bilan de l’attaque de Mondoro reste inchangé avec  deux civils tués et des pertes en matériels au niveau des FAMa.

Par contre, le PCIAT-Centre annonce une  évolution  côté Boulkessi.

En effet, l’opération dénommée «  RENOU BRAVO-MIKE » se poursuit    dans la zone de Boulkessi et a permis, selon le PCIAT-Centre,  de reconquérir  le Fort 11 et  de mener des frappes aériennes neutralisant du coup des  terroristes.

Ainsi, le  mardi 16 octobre 2019, les FAMa ont été prises à partie par des assaillants dans le village de Boulkessi suite à une patrouille de reconnaissance. Le bilan de cette opération  fait état de quatre terroristes neutralisés, un blessé.

Elle a permis également à l’armée d’établir les preuves de la participation de femmes aux côtés de l’ennemi.  Depuis la double attaque du  30 septembre 2019,  les forces armées maliennes avaient des soupçons sur la présence des femmes aux côtés de l’ennemi.  Le doute semble lever  sur la participation des femmes   pendant les  récents combattants  à Boulkessy et Mondoro qui ont endeuillés les FAMa.

Le PCIAT-Centre a annonce que dans le sillage de l’opération  « RENOU BRAVO-MIKE »,  une autre dénommée « ELEPHANT » a été déclenchée le 7 octobre 2019 avec comme objectifs la recherche et la destruction de refuges ennemis.  D’après le PCIAT,  plus d’une vingtaine de sorties et frappes aériennes ont été réalisées, dans ce cadre, faisant côté ennemi : «  une cinquantaine d’ennemis neutralisés, une trentaine de blessés, des matériels détruits, un important plot logistique de 35 fûts de carburant détruits ».

Il faut rappeler que le bilan de l’attaque de Boulkessy reste toujours 38 morts, 36 rescapés dont 17 blessés  et 27 portés disparus. L’ensemble de ces opérations de ratissages des forces armées maliennes  sont menés conjointement avec la Force Barkhane.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Source: maliweb.net

Dernière modification le dimanche, 20 octobre 2019 00:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. Populaires
  2. Tendances
  3. Commentaires

Facebook

Calendrier

« Août 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31