MaliKonokow.com

MaliKonokow.com

Cour-constitutionnelle-maliLes nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle prêtent serment ce lundi 10 aout devant l’Assemblée nationale. La cérémonie va se dérouler en présence du Président de la République. Une fois installés, les neufs (09) sages auront la lourde tâche de trancher le contentieux électoral, né des législatives de mars et avril 2020.

Sept magistrats et deux avocats dont trois femmes. C’est la configuration de la nouvelle Cour constitutionnelle du Mali. Le décret de nomination a été signé le vendredi dernier 07 août. A en croire Me Kassoum Tapoministre de la Justice, les nouveaux conseillers qui prêtent serment ce lundi 10 août ont été «  choisi conformément à la feuille de route proposée par la cédéao pour une sortie de crise au Mali ». Ainsi, en lieu et place du Président de l’Assemblée nationale, le bureau de l’institution parlementaire a désigné trois membres sur les six (06) noms proposés par la société civile.

Avant de prêter serment, les 09 sages vont élire leur Président pour les 07 (sept) années à venir. Après leur prestation de serment, les conseillers de la Cour Constitutionnelle devront se pencher sur le contentieux électoral. Ainsi, ils examineront les résultats des élections législatives des circonscriptions où les résultats sont contestés. Et par la suite, ils vont proposer des solutions possibles pour de sortie crise.

« La composition de la cour constitutionnelle viole encore l’article 91 de la constitution », estiment certains juristes. Selon eux, les nominations faites ne répondent pas aux critères et lois qui régissent le domaine. Des conséquences fâcheuses similaires à ceux qui prévalent en ce moment pourront donc découler de ce choix, préviennent les spécialistes.

Souleymane Dé, juriste

Source : Studio Tamani

falaise-bandiagara-patrimoine-protection-biens-culturels-pays-dogon-colineLa crise sécuritaire a provoqué la destruction de près de 30 villages, localisés pour moitié sur ce site classé au patrimoine mondial de l’Humanité.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a annoncé mardi la réhabilitation du patrimoine de Bandiagara, en partie détruit par le conflit qui fait rage dans le centre du Mali. La crise sécuritaire malienne, alimentée par les groupes jihadistes et les tensions intercommunautaires, a provoqué la destruction totale ou partielle de près de 30 villages, localisés pour moitié sur le site de la «Falaise de Bandiagara», classé au patrimoine mondial de l’Humanité, dans la région de Mopti.

Le projet de l’Unesco, financé à hauteur d’un million de dollars par l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH), vise à réhabiliter «les logements, les greniers et des sites consacrés à la culture traditionnelle», a précisé l’organisation dans un communiqué.

Restaurer les traditions culturelles

Le projet entend notamment restaurer des traditions culturelles telles que rites funéraires et danses masquées, bousculées par les tensions intercommunautaires de ces dernières années, et contribuer ainsi «à renforcer le tissu social et la paix entre les communautés du pays Dogon», relève l’Unesco.

Le centre du Mali est le théâtre d’un grand nombre de violences depuis 2015 et l’apparition d’un groupe djihadiste emmené par le prédicateur peul Amadou Koufa, qui a largement recruté parmi sa communauté, et a rejoint le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance djihadiste du Sahel affiliée à al-Qaida.

Attaques intercommunautaires

Les attaques, souvent suivies de représailles, ont pris un tournant intercommunautaire entre les Peuls, majoritairement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l’agriculture. Sept personnes ont été tuées mi-juillet, de même qu’au moins quatre en juin et douze fin avril dans l’attaque de plusieurs villages de la commune de Sangha, à une trentaine de kilomètres de Bandiagara, l’une des principales villes de la région.

La «Falaise de Bandiagara» abrite 289 villages répartis sur 400.000 hectares, entre plateau et plaines. Les communautés entretiennent une relation très étroite avec leur environnement, qui s’exprime par des rituels et des traditions sacrés, selon l’Unesco

Les activités génératrices de revenus pour les femmes seront aussi au cœur du projet de l’Unesco dans le contexte difficile de la pandémie de Covid 19, poursuit l’organisation. «La culture n’est pas seulement trop souvent victime de conflits armés prolongés, elle est aussi une source essentielle de résilience et un fondement important pour la construction de la paix», a souligné la Directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay.

Par  et AFP agence

Par Mohamed Fayed -- L'Agence américaine pour le développement international (USAID) a offert 250 respirateurs artificiels aux hôpitaux égyptiens, pour soutenir les efforts du gouvernement égyptien dans la lutte contre le coronavirus.Dans ce cadre, la ministre égyptienne de la coopération internationale a expliqué que la pandémie de la Covid-19 a incité les pays à renforcer la coopération entre eux en réponse aux besoins humanitaires émergents, ajoutant que le partenariat entre l'Égypte et les USA reflète l'esprit de responsabilité partagée et incarne les principes de solidarité mutuelle au profit de leurs peuples.

Il est à noter que le gouvernement égyptien avait auparavant fourni un lot d'aide médicale aux États-Unis en avril dernier pour contribuer à soutenir les efforts de lutte contre la Covid-19.

Pour rappel, le portefeuille de coopération de l'USAID en Égypte s'est élevé à plus de 30 milliards de dollars depuis 1978, couvrant plusieurs secteurs. La part du secteur de la santé de ce portefeuille a atteint plus d'un milliard de dollars. Cette aide vise, entre autres, à améliorer la santé et la nutrition des mères et des enfants et à éliminer les maladies infectieuses.

Cet article L’Égypte reçoit 250 respirateurs artificiels de l’USAID pour faire face au coronavirus est apparu en premier sur Journal du Mali.

Mauvaise nouvelle pour Hicham Boudaoui. Selon Nice-Matin, le milieu de terrain algérien souffre d’une lésion méniscale au genou droit. Une blessure qui arrive alors que Boudaoui est en pleine préparation de la saison prochaine avec les Aiglons et qui va contraindre l’ancien joueur du Paradou AC à une absence de plusieurs semaines, toujours selon le média régional.

L’information devrait être confirmée lors des prochains jours par la direction du club de Ligue 1.

Lire l'article OGC Nice : Blessure au genou pour Hicham Boudaoui sur Africa Top Sports.

En discussion actuellement avec les dirigeants d’Arsenal en vue d’une prolongation de contrat, Pierre-Emerick Aubameyang exige un salaireXXL pour rester chez les Gunners. Alors qu’il gagnait 200 000 euros par semaine, l’attaquant gabonais exige maintenant environ 275 000 hebdomadaire pour prolonger avec le club londonien. Et les dirigeants d’Arsenal serait prêt à accéder sa demande. Sauf que cela pourrait avoir des répercussions sur l’avenir d’Alexandre Lacazette.

En effet, pour accéder à la demande de l’ancien joueur de l’AS Saint-Etienne, les Gunners vont devoir se séparer de certains de leurs joueurs, notamment Lacazette, qui cire le banc souvent depuis l’arrivée de Mikel Arteta.

Le Daily Star croit savoir que l’Atletico Madrid est très intéressé par le profil de l’ancien Lyonnais et serait ainsi prêt à mettre 33 millions d’euros sur la table pour l’avoir.

Lire l'article Arsenal : Aubameyang pourrait provoquer le départ de Lacazette sur Africa Top Sports.

Gravement blessé à la main gauche fin mai à la suite d’un accident de buggy, Yacine Benzia a été opéré à plusieurs reprises. Toujours convalescent, l’ailier algérien était présent lors de la rencontre amicale qui a opposé. son équipe à Metz (1-2), vendredi, à Gaston-Gérard. Il a pris place en tribunes durant la rencontre qui a duré trois fois quarante-cinq minutes comme l’indique France Football.

Yacine Benzia est encore en attente d’une opération chirurgicale et sera probablement de retour lors de la deuxième partie de la saison prochaine.

Lire l'article Dijon : Yacine Benzia a assisté apparaît… sur Africa Top Sports.

Très brillant avec Brentford cette saison, Said Benrhama a tapé dans l’œil de beaucoup de clubs et de recruteurs. Alors que Leeds de Marcelo Bielsa est sur le coup, Aston Villa, qui a réussi à se maintenir en Premier League, est également intéressé. Justement, Dean Smith, ancien coach de Brentford et actuel entraineur des Vilans s’est exprimé à propos de Benrahma.

« Nous avons eu la chance de voir le jeune Benrahma en deuxième division française prêté par Nice », a indiqué le technicien anglais dans une déclaration à Sky Sports avant de couvrir d’éloge l’attaquant algérien.

« J’ai vraiment aimé ce que j’ai vu. Il a tout ! Il faut parfois un certain temps pour que les gens s’adaptent à un nouveau pays, mais j’étais convaincu qu’il aurait un impact ».

Si cela ne tenait qu’à Dean Smith, Said Benrahma serait à Aston Villa à l’instant même.

Lire l'article Saïd Benrahma : Quand le coach d’Aston Villa le couvre d’éloges sur Africa Top Sports.

Calendrier

« Août 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31